12 résultats affichés

Tablette noir (100% cacao) Dark bar & cocoa nibs Menakao

9.800Ar
Une tablette noire aux riches notes profondes de cacao, audacieuses et contenues. Le craquant du grué apporte une touche rustique et robuste qui se marie agréablement aux notes de fruits rouges du chocolat. L’image correspond au portrait d’un homme Bezanomazo. Vivant essentiellement sur la côte centre-Est de Madagascar, les Bezanozano étaient organisés en petits clans qui installaient leurs villages fortifiés sur les crêtes des montagnes. Cette ethnie était autrefois spécialisée dans le transport de marchandise, à dos d’homme entre la capitale et la côte Est de Madagascar.

Chocolat au lait (45% cacao min) – Vanille de Madagascar et coco Menakao

9.800Ar
Un chocolat au lait onctueux et sublimement exotique avec ses notes de vanille et de lait de coco. L’image correspond au portrait d’un homme Antaimoro (« Ceux des rivages ») venant de la côte centre-Est de Madagascar, dont le peuple cultivé connut très tôt l’écriture arabe, l’art de la divination et l’astrologie. Les Antaimoro conservent dans de grands livres appelés “Sorabe” (qui signifie Grande et Sainte écriture) les histoires, des formules magiques (à vocation médical), et des sortilèges des différents clans Antaimoro.

Chocolat au lait (45% cacao min) – Arabica et Fleur de sel marin Menakao

9.800Ar
L’alliance du café pur Arabica, issu des hauts plateaux de Madagascar et de sa pointe de sel apporte un goût puissant à ce délicat et onctueux chocolat au lait. Son emballage se pare du visage d’un jeune homme Hova – Merina («Ceux du pays élevé ») venant de la région d’Antananarivo, dont le peuple d’origine indonésienne ou malaisienne a gagné les hautes terres après son arrivée à Madagascar vers le Xe siècle. Le culte des ancêtres fait toujours partie des croyances traditionnelles, le fameux “Famadihana” (retournement des morts) est une coutume originaire des hautes terres.

Chocolat au lait (45% cacao min) – Vanille de madagascar Menakao

9.800Ar
Un chocolat au lait original et élégant avec ses notes de vanille et de beurre qui rappellent le goût du caramel. A cela se rajoutent les arômes fruités et acidulés si caractéristiques des fèves de cacao de Madagascar. L’image correspond au portrait d’une femme Merina («Ceux du pays élevé »). Les Merina occupent la région d’Antananarivo, appelée Imerina. Ils auraient gagné les Hautes Terres après leur arrivée à Madagascar à partir du IIème siècle avant Jésus-Christ en provenance d’Indonésie ou de Malaisie. Ce n’est que plus tard, sous le règne d’Andrianjaka, qu’Antananarivo devint capitale du royaume. Le nom d’Imerina fut prononcé la première fois vers la fin du XVIe siècle par le roi Ralambo (1575-1610), qui baptisa son royaume “Imerina Ambaniandro” (le pays élevé sous le soleil).

Chocolat noir (63% cacao min) – Combava et Baies Roses Menakao

9.800Ar
L’intensité de la baie rose combinée aux arômes de citronnelle du combava se marie aux arômes de fruits rouges du chocolat créant ainsi un goût innovant. L’acidité si caractéristique de la fève Malgache associée à celle du combava vous plongera dans une délicieuse sensation de fraîcheur. L’image correspond au portrait d’une femme Betsimisaraka (« Nombreux inséparables »). Les Betsimisaraka forment le groupe le plus important de la côte Est de Madagascar, région des grandes pluies tropicales, de la végétation luxuriante et des lagunes successives reliées par le canal des Pangalanes. Les nombreux comptoirs commerciaux ont mené les populations locales à développer des cultures d’exportation (vanille, poivre, girofle, litchi, …). L’habitation traditionnelle est construite à partir de matériaux végétaux, dont le “Ravenala” (ou arbre du voyageur).

Chocolat noir (63% cacao min) – Écorces d’orange et cranberries Menakao

9.800Ar
Quand les douces notes acidulées de l’orange et des cranberries s’unissent dans la nuit noire d’un chocolat à 63%… Des liaisons hautement savoureuses. Son emballage arbore le portrait d’une jeune femme du peuple Antanosy (« Ceux de l’île») localisé dans la région de Fort Dauphin au Sud-est de Madagascar. Cette oasis de fraîcheur, située à la croisée des montagnes, du désert et de l’Océan Indien, ne cessa d’être fréquentée par des pirates et des marins qui marquèrent profondément son histoire.

Chocolat noir (63% cacao min) – Piment Langue d’oiseau Menakao

9.800Ar
Les épices du piment langue d’oiseau réveilleront vos papilles. Les notes de fruits rouges du chocolat viennent immédiatement atténuer la sensation de piquant tout en laissant des notes de chocolat noir, fraîches, fruitées. L’image correspond au portrait d’un homme Bara (“Les pasteurs nomades”). Occupant le Sud de Madagascar, ces pasteurs semi-nomades (souvent armés de lances) parcourent les grands espaces à la tête d’immenses troupeaux de zébus, symbole de richesse et fierté de tout un peuple. Le vol de zébus – toujours d’actualité – fait partie d’une tradition ancestrale, les jeunes Bara doivent, avant de recevoir les faveurs des belles filles Bara, faire preuve de bravoure en volant un zébu (le voleur de bétail est appelé “dahalo”).

Chocolat noir (63% cacao min) – Noix de cajou et fleur de sel marin Menakao

9.800Ar
Avec ces saveurs de noix de cajou et de sel de mer, cette délicieuse barre de chocolat intense comblera votre envie de sucré, salé et croustillant dans une bouchée remarquablement délectable. L’image correspond au portrait d’un jeune homme du peuple Antanosy (“Ceux de l’île”). Les Antanosy sont un peuple de marins et de pêcheurs de la région de Fort Dauphin, ils sont aussi connus pour être des riziculteurs, des éleveurs, des forgerons et d’habiles charpentiers. En pays Anosy, de nombreuses pierres levées ont été érigées en mémoire d’un défunt dont certaines peuvent atteindre six mètres de hauteur.

Chocolat noir (63% cacao min) – Éclats de fèves et Fleur de sel marin Menakao

9.800Ar
Le craquant du grué (fèves de cacao concassée) apporte une touche rustique et robuste qui se marie parfaitement à la fraîcheur acidulée et aux notes de fruits rouges du chocolat. La pointe de fleur de sel enrichit et prolonge cette expérience, suscitant une plaisante sensation et confortant la subtile acidité des fèves de cacao. L’image correspond au portrait d’une femme Tanala (« Ceux qui vivent dans la forêt »). Les Tanala peuplent la région forestière située au Sud-est de l’île. Ce groupe tire de la forêt la quasi-totalité de ses ressources. La chasse, la collecte de plantes (dont ils font leur coiffe) et de miel sauvage, mais aussi l’abattage du bois, la traditionnelle culture du riz sur “tavy” (terrains déboisés par le feu) et la culture du café sont les principales occupations de cette population de la forêt.

Chocolat noir (80% cacao min) Dark chocolate Menakao

9.800Ar
Ce chocolat ne vous laissera pas indemne avec ses profonds arômes de cacao et sa finition en bouche clairement acidulé. Fort en cacao et fort en émotion. L’image correspond au portrait d’un homme Tanala (« Ceux qui vivent dans la forêt »). Les Tanala sont un peuple forestier du Sud-est de Madagascar, ils maîtrisent une pharmacopée traditionnelle, certains guérisseurs connaissent ainsi les vertus de plusieurs centaines d’espèces de plantes (sans doute, le petit panier autour du cou du personnage).